Le milieu naturel

Le milieu naturel

L’altitude :

Le vignoble de Rasteau se situe entre 150 et 350 mètres, altitude qui est la plus propice à l’obtention de vins de qualité dans notre région.

La nature des sols :

Le sol de Rasteau est constitué dans toutes ses parties hautes de marnes lacustres du tertiaire (avec intercalation de conglomérats) qui sont propices à l’obtention de vins riches en tanins et en extraits secs. 

Les galets dont elles sont recouvertes ont la particularité d'accumuler la chaleur le jour pour la restituer à la vigne la nuit, optimisant ainsi le processus de maturation des raisins.

Quant aux argiles affleurant sur les versants, elles permettent l’obtention de Grenache très concentrés, nécessaires à l’élaboration des Rasteau Vins Doux Naturels (AOC 1944).

On note également la présence de terrasses quaternaires caillouteuses qui favorisent la création des arômes de fruits rouges à noirs et des bouquets typiques de nos vins.

La typicité des terroirs rastellains permet à la vigne de limiter le stress hydrique estival.

Paradoxalement, même si les sols de Rasteau sont considérés comme "maigres", ils contribuent à l'élaboration de vins de grande complexité aromatique et gustative alliant puissance, finesse et élégance...

La topographie et l’exposition :

Le territoire de Rasteau est très accidenté. On observe une multitude de petites collines séparées par des vallées. Ces éperons rattachés à la colline, au nord, semblent évoquer les dents d’un râteau, image qui pourrait être à l’origine du nom du village.

Par ailleurs, plusieurs terrasses situées au sud de la commune diversifient encore le relief : 65 % du territoire a une pente supérieure à 5 %, 30 % une pente supérieure à 20 %. L’ensoleillement y est donc propice, d’autant que les expositions sont variées, avec prédominance sud-est.

La flore :

La région de Rasteau est située à un point de rencontre entre la flore méditerranéenne représentée par la chênaie verte et la flore subméditerranéenne constituée par la chênaie blanche (chênes pubescents).

Le chêne vert préfère les collines sèches et les terrains exposés au sud, à l’abri du mistral ; le chêne blanc se trouve dans les vallons humides ou les versants plus élevés.

La culture des chênes verts truffiers réussit bien dans les taillis.

Le terroir de Rasteau préserve avec soin l’équilibre entre la multitude de petites parcelles de vignes (en banquettes le plus souvent) et les zones boisées (bosquets, haies et bois) et qui forment le paysage harmonieux du village.

Le climat :

Le climat méditerranéen se caractérise de façon générale par des mois très chauds en période estivale : les précipitations deviennent faibles en fréquence et en intensité et le ciel est lumineux.

Rasteau bénéficie d'un climat tempéré de type méditerranéen. Il se traduit par des étés chauds et secs. On estime que les hivers sont globalement doux et ensoleillés ; mais c’est sans compter sur la présence du Mistral, vent mythique de la Vallée du Rhône, qui rend le travail de la vigne très ardu au plus rude de l’hiver (janvier et février).

Dans l’ensemble, le terroir de Rasteau jouit de conditions très favorables à la culture de la vigne. Le mistral lui-même contribue à maintenir les ceps dans un état phytosanitaire impeccable : en séchant feuilles et souches après les pluies printanières, il aide à prévenir certaines maladies de la vigne.

La zone paysagère :

Dans le  cadre de son cahier des charges de la Cave,  la cave de Rasteau sensibilise  depuis de nombreuses années ses adhérents à la préservation de la richesse paysagère de la commune. Cette action se concrétise par l’enherbement de tournières et de talus pour éviter l’érosion et la pollution des eaux de ruissellement. Mais également la création de ZER (zone écologiques réservoir) que sont les haies, les oliveraies et les truffières, présentes en nombre sur notre commune. L’ensemble de ces actions maintient la diversité biologique, qui est le pilier d’une agriculture durable.